Comment pratiquer la pleine conscience?

On confond souvent la pleine conscience avec une pratique uniquement méditative, mais la méditation n'est pas le seul moyen de cultiver la pleine conscience. La pleine conscience est une approche et une perspective et, en tant que telle, elle peut être pratiquée en étant conscient de tout ce que l'on fait, à chaque instant.

Il existe des méthodes formelles et informelles dans la pratique de la pleine conscience.

La pratique formelle consiste à réserver intentionnellement du temps pour méditer. Ces pratiques peuvent inclure des méditations guidées, des balayages corporels ou même des méditations en marchant.

La pratique informelle, quant à elle, consiste à prendre conscience de ce qui se passe autour de soi, et même à s'occuper de tâches quotidiennes, comme faire la vaisselle par exemple. L'élément clé est d'être pleinement conscient de la tâche que l'on est en train d’accomplir.

La pleine conscience peut donc être pratiquée de différentes manières. L'importance de la pratique formelle réside dans le fait que, grâce à l'apprentissage des techniques de concentration, nous améliorons également notre capacité à nous concentrer sur nos tâches quotidiennes. Le temps que nous passons assis à méditer est crucial, car c'est là que nous pouvons réellement nous entraîner à modifier le fonctionnement de notre cerveau.

À quoi ressemble la méditation de pleine conscience?

Une méditation de pleine conscience qui aborde de nombreux aspects de la pratique globale est la méditation de pleine conscience en 5 étapes. Si tu es curieux·se de connaître ces étapes, les voici:

1- La première étape consiste à compter de 1 à 10 après chaque inspiration. Après avoir inspiré, tu relâches le souffle et tu comptes 1. Tu répètes le processus jusqu'à ce que tu atteignes 10, puis tu recommences à 1. L'objectif n'est pas tant de se concentrer sur le compte que de maintenir son attention sur chaque respiration.

2 - Dans la deuxième étape, nous commençons par compter avant chaque inspiration. Tu comptes 1, puis tu inspires, tu relâches le souffle, puis tu comptes 2 avant l'inspiration suivante. Comme dans la première étape, tu répètes ce processus jusqu'à ce que tu atteignes 10, puis tu recommences à 1. Le fait de changer le moment où tu comptes la respiration a pour but de te garder attentif·ve et alerte.

3 - Ensuite, on se concentre sur les sensations que chaque respiration crée dans le corps. On suit le chemin des sensations que crée chaque respiration. Sentir la respiration dans notre poitrine ou notre ventre peut nous aider à remarquer le lien entre notre respiration et ce qui se passe dans notre corps.

4 - On déplace son attention vers un endroit spécifique du corps. On observe la respiration lorsqu'elle entre et sort du nez. On prend conscience des sensations autour du nez et on observe la respiration.

5- L'étape finale est la conscience ouverte. On observe simplement tout ce qui nous entoure, mais sans regarder partout autour de soi: simplement en étant attentif à notre environnement direct. On remarque si l’esprit s'égare et on ramène doucement l’attention sur les sensations de la respiration. On observe tranquillement son environnement, en écoutant les sons qui nous entourent ou les sensations dans le corps.

Meditation
La méditation de pleine conscience
La méditation de pleine conscience est une pratique qui permet de devenir plus conscients du moment présent, de notre environnement, de nos sensations corporelles et de nos pensées.
Read now
Meditation
Méditation guidée
Les méditations guidées sont toutes les méditations qui sont dirigées par un enseignant ou un méditant expérimenté.
Read now
Meditation
Méditation matinale
Ton réveil sonne. Tu l'éteins plusieurs fois, et tu sens ton visage sur l'oreiller, et ton cou qui fait un peu mal parce que tu dors dans une position étrange.
Read now
4 702 nouvelles personnes ont rejoint Meditopia la semaine dernière.
Aujourd'hui, c'est ton tour.