COMPASSION

La compassion est perçue comme l’émotion la plus inspirante et la plus aimante que nous, êtres humains, pouvons ressentir pour nous-même et pour les autres. Compatir veut littéralement dire “souffrir ensemble” et nous inspire à résoudre des problèmes, à soulager la peine et la souffrance des autres, et à être plus bienveillant et compréhensif avec les autres. Nous pouvons appliquer cette émotion à nous-même lorsque nous avons de la difficulté à affronter des défis émotionnels ou physiques.

Malgré sa capacité à nous affecter positivement et dans tellement d’aspects de notre vie, la compassion est souvent reléguée au second plan derrière le jugement, la critique, la honte et le reproche. Souvent, notre premier instinct, lorsque nous sommes confrontés à certains contextes, est de juger durement. Lorsque nous remplaçons la compassion par la honte et le reproche, nous projetons ces mêmes jugements sur les sources de notre propre souffrance. Par la suite, lorsque nous faisons face à ces défis nous-mêmes, nous nous sentons moins forts et moins capables de les surmonter, alourdis par le poids de notre fierté, de notre honte et de notre manque de bienveillance.

Voilà pourquoi il est primordial de cultiver la compassion dans notre vie de tous les jours. À travers la méditation, nous plaçons la compassion au centre de nos schémas de pensées. Avec le temps, nous commençons à regarder les actes et les comportements des autres avec plus de compréhension, d’empathie et un sentiment d’amitié. Il nous devient alors possible de nous considérer avec plus de compassion et de libérer l’une de nos plus grandes sources d’amour.