ANXIÉTÉ

L’anxiété envahit la plupart d’entre nous lorsque nous ne connaissons pas l’issue d’une certaine situation. Nous nous sentons nerveux, pleins d’appréhensions et nous ressentons un sentiment d’inconfort envers différents facteurs. Lorsque nous considérons les sources d’anxiété, il apparaît souvent que notre besoin de contrôler le futur est en cause.

Mais alors, qu’est-ce que l’anxiété, vraiment ? Si nous regardons sa signification littérale, il s’agit de notre habitude à anticiper l’inconfort, la malchance ou l’adversité qui n’est pas encore survenu. Notre anxiété ne provient pas d’une non connaissance du futur, mais plutôt d’un désir de le contrôler. La plupart du temps, contrairement au stress, nous ressentons de l’anxiété pour des situations qui ne sont pas arrivées. Certains ressentent de l’anxiété face à une peur d’échouer, de perdre ou de changer de statut. D’autres se sentent anxieux car leur santé ou leur bien-être a diminué.

Il est normal de ressentir de l’anxiété de temps et temps, puisque celle-ci est souvent causée par l’incertitude. Cependant, un sentiment d’anxiété constant et quotidien peut nous paralyser émotionnellement et causer une augmentation de la pression sanguine, affaiblir notre système immunitaire, provoquer des crises de panique, des troubles compulsifs du comportement ou des phobies. Si nous ressentons tous de l’anxiété à certains moments, il est important de s’observer afin de voir combien de temps cette anxiété persiste et essayer de comprendre ses sources pour en limiter les effets.

La pratique de la méditation de pleine conscience nous force, par définition, à pratiquer la conscience de soi et à percevoir quelles peurs, quelles insécurités et quelles émotions sont le résultat d’une réalité et lesquelles ne le sont pas. Dans notre pratique, nous regardons si nous pouvons réellement contrôler notre futur. Nous observons notre désir de contrôler nos vies et de planifier notre futur afin d’éviter la malchance et les mauvaises surprises, et nous voyons comment ce désir est en fait illusoire, mais aussi mauvais pour notre mental et notre corps. En faisant cela, nous devenons en mesure de gérer les sources de notre anxiété et d’en diminuer les impacts négatifs.